Y A QUOI MÊME ?

Publicités

J’écris petit, vous vous plaignez. Vous dites que le texte n’est pas de moi et que mon Pass Internet 200 F est fini. J’écris long, vous vous plaignez encore, vous dites qu’on m’a dicté le texte. Quand vous regardez ma figure-là, je ressemble à quelqu’un qui recopie les textes des autres ? Vous trouvez pas que vous exagérez un peu quand même ? Je lance un post par jour, vous dites que vous êtes saturés . Je disparais deux semaines, vous êtes fâchés. Vos caprices deh !! Si c’est amour aussi, c’est compliqué hein !! Go comme ça va te rendre « tensionnaire » !!!

Plus sérieusement, en ligne avec mes missions, je fais de l’information publique sur les problématiques sociales dont j’ai la charge. La salubrité, la sécurité, l’éducation, la santé, la culture, les initiatives de développement local, l’agriculture, l’eau, l’électricité, l’emploi, l’environnement, l’énergie, la consommation et tous les secteurs de notre vie font l’objet de politiques publiques dont l’exécution locale est en grande partie du ressort du Préfet.

Quand il y a un peu moins de 20 ans, j’étais Sous-Prefet à Tieme, (Odienné), j’utilisais des griots avec leurs petits tam-tams pour véhiculer les messages aux populations. Et ça passait bien. Il m’arrivait d’aller sensibiliser les agriculteurs en brousse à dos d’âne ou sur des tracteurs. Tous les Sylla de Côte d’Ivoire (puisqu’ils sont presque tous de Tieme) se rappellent très bien.

Les kpakpatos de Facebook-là, je dis y’a 20 ans je faisais ce que je fais aujourd’hui. On se comprend, non ? Aujourd’hui, nous sommes en 2020, je suis à Abidjan. La voix du griot ne s’entend pas dans le tumulte de millions de personnes. L’âne ne peut plus me transporter car le bitume brûlant détruirait ses sabots et les ferait fondre; les distances le tueraient d’épuisement.

Publicités

Comment informer les populations des décisions et initiatives du Gouvernement ?

Comment dire aux millions de personnes sensibles que la pluie tombera demain, qu’ils doivent s’impliquer dans l’éducation des enfants, que le Président de la République a mis à leurs dispositions des programmes et des fonds pour leurs activités ?

Comment parler le langage des populations, dans leurs termes, et se faire entendre et comprendre par elles?

Les réseaux sociaux sont le Canal obligé aujourd’hui d’information publique pour un gestionnaire public, sinon l’administration serait en déphasage de l’évolution de la société . C’est ce que nous faisons.

Comme souligné maintes fois, nous lisons tout et nous nous faisons une idée des préoccupations des populations et de la réceptivité par ces populations des décisions publiques. C’est notre rôle constitutionnel et légal.

J’ai fini de parler gros Français comme vous aimez, non. C’est clair maintenant ?

Donc les gars de Facebook, vous qui critiquez tout et rien, nous on vous adore. Le travail est dur, mais ça va aller ….

Une réflexion sur “Y A QUOI MÊME ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s