BRAVES FEMMES QUI BOSSENT DUR ….

Une mission de terrain m’a mené il y a quelques jours dans le village d’Azito, Commune de Yopougon. J’ai ensuite parcouru les ruelles du village comme je le fais souvent pour toucher du doigt le vécu des populations.

Je suis arrivé sous un grand hangar ancien où travaillent plus de 60 femmes, membres d’une coopérative de production d’attieke à la chaîne. Elle produisent et commercialisent tous types d’attieke. Une ONG Suisse les a même aidées à être autonomes en énergie et a mis en place un système de production de feu à partir de l’amidon de manioc et de la bouse de vaches .

Les femmes travaillent, travaillent, travaillent. Elles nourrissent leurs familles et envoient leurs enfants à l’école. Elles travaillent comme des centaines de milliers de femmes à Abidjan qui conquièrent leurs nourritures quotidiennes en se sacrifiant.

Lors des récentes pluies , la foudre a touché leurs machines. Broyeuses et séchoirs sont tombés en panne . Les braves femmes font donc tout manuellement.

Elles parcourent plus de 30 kilomètres chaque jour pour aller broyer le manioc.

Le mois dernier, les 60 femmes, après paiement de leurs fournisseurs, ont fait un bénéfice de 200. 000 frs . Vous imaginez? 60 femmes qui font un bénéfice de 200.000 frs . Combien aurait chacune? Mais elles travaillent avec amour . Elles travaillent dur, dur …..

Pendant ce temps, de gros paresseux, vauriens et escrocs arpentent les bureaux du Plateau pour quémander des millions à gaspiller dans les bars .

Les femmes d’Azito comme toutes les femmes d’Abidjan, ces héroïnes de l’ombre.

Facebook : https://web.facebook.com/VincentTohBi
Blog : http://vincenttohbiirie.com

VINCENT TOH BI IRIÉ

3 réflexions sur “BRAVES FEMMES QUI BOSSENT DUR ….

  1. Bonjour monsieur le Préfet Merci infiniment pour vos partages avec nous qui avons décidé de vous prendre en exemple. Dieu vous garde longtemps et veille sur vous!

    SEKOU SyllaAttaché AdministratifGestionnaire en Octroi et gestion de créditChargé d’études à la Direction de la Planification, Direction Générale du Plan et de la Lutte contre la Pauvreté, Ministère du Plan et du Développement09 BP 224 Abidjan 0907 11 93 91/04 28 38 48

    J'aime

  2. Vraiment Monsieur Toh Bi Irie Vincent bravo allez de l’avant. Je suis camerounaise et c’est ce genre d’engagement qui nous manque. Un Préfet au pied du mur une fois de plus bravo.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s