CI 59

Au plus fort du procès à la Haye, tous les Ivoiriens qui s’y rendaient étaient vêtus du drapeau Orange-Blanc-Vert.

Pendant les meetings du RHDP, les militants et les hauts cadres rivalisent d’ingéniosité dans des tenues Orange-Blanc-Vert.

Lors des réunions du PDCI, de larges drapeaux Orange-Blanc-Vert flottent dans les salles et dans les espaces.

Les meetings du FPI voient une floraison de drapeaux Orange-Blanc-Vert.

A l’occasion de toutes les réunions politiques, tous les militants s’approprient le drapeau national.

Si nous tous, nous nous identifions au drapeau de notre pays et si par delà, nous avons le fort sentiment d’appartenir au même pays, pourquoi donc nous déchirons nous ?

Pourquoi les petites dissensions et divergences naturelles deviennent de grosses crises ?

Ce pays nôtre, nous le bâtissons, comme nos pères avant nous, nos ancêtres avant nos pères et nos fils après nous.

Nous le bâtissons avec tous ceux qui nous aiment et qui ont la même passion pour ce carré sacré.

En 2015, lorsque nous avons remporté la Coupe d’Afrique, il y a eu des explosions de joie dans des villages du Burkina Faso, du Mali, du Gabon, du Cap Vert, d’Allemagne, du Liban, d’Israel et de beaucoup d’autres pays.

Ce pays est le nôtre et aussi celui de tous ceux qui l’aiment et qui souffrent chaque fois qu’il est en peine.

Quand j’étais encore dans les fonctions internationales, j’ai rencontré une Diplomate Suédoise dans un village de Suède (Tallberg). Quand elle a su que j’étais Ivoirien, elle s’est mise à pleurer de chaudes larmes. Elle a servi en Côte d’Ivoire. Ses enfants Suédois se sont attachés à la Côte d’Ivoire et ne veulent vivre ailleurs que dans ce qu’ils considèrent comme leur pays. 
Malheureusement, nous étions en pleine guerre et ils ont dû partir précipitamment.

Il y a une énergie que libère notre terre. Elle est faite pour aimer et pour rassembler tout le monde, d’où qu’il vienne. C’est la magie de la Côte d’Ivoire.

Dans cet élan, Abidjan, notre circonscription, doit être le reflet de ce brassage, de ce bonheur, de cette unité, de la tolérance, du travail, de l’Amour.

Un pays ne se construit pas en quelques décennies. Mais en 59 ans, tout le monde a fait beaucoup.

Nos blessures, nos tribulations, nos chutes brutales, nos inimitiés circonstancielles, nos affrontements, qu’aucun de nous n’a souhaité, doivent nous permettre d’être plus forts, en évitant nos erreurs du passé.

Nous sommes sur la bonne voie.

Maintenons le cap et chaque fois que nous aurons une tentation de tout détruire et de nous battre, souvenons-nous : c’est notre belle Côte d’Ivoire qui ne peut plus, qui ne veut plus sombrer dans la violence.

Une réflexion sur “CI 59

  1. Bonjour Son Excellence.
    Je commence par vous remercier pour avoir à notre disposition cet outil de communication et d’échange.
    Je suis persuadé qu’il permettra de renforcer les relations entre vous, votre administration et nous.
    L’objet de ce message, c’est pour vous signifier que comme pour tant d’autres personnes, vous forcez mon admiration. Cela a commencé depuis le jour où au grand carrefour de Koumassi, vous avez parlé avec franchise avec les syndicats.
    Pour cela, je souhaiterais si possible et selon votre convenance et disponibilité avoir une rencontre d’échange avec vous.
    Cordialement

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s